La famille de Thierno Cissé, le candidat à la prochaine présidentielle arrêté pour fraude dans les locaux du Conseil constitutionnel, entend tirer son parent d’affaire. Elle a commis un avocat pour le défendre face aux accusations qui pèsent sur lui, confection de faux parrainages, faux et usage de faux en écritures publiques.

Sa ligne de défense ? «Il ne jouit pas de toutes ses facultés mentales», avance un des proches de Thierno Cissé interrogé par L’Observateur. Un des frères du mis en cause embouche la même trompette en affirmant que le candidat de la coalition «Major 2024» a commencé à présenter des signes de déséquilibre mental à son retour du Canada, il y a trois ans. «Je lui ai alors proposé de le conduire à l’hôpital, en vain. Je ne pouvais pas le forcer», confie le frère de celui se dit informaticien.

Ce dernier poursuit : «Quand il parle, il est cohérent. Mais quand tu le côtoies de plus près, tu te rends compte qu’il n’est plus une personne normale. Il s’est replié dans un endroit secret pendant un an après son retour du Canada. C’est notre défunt père qui l’a retrouvé puis ramené au foyer familial. Depuis, il vit isolé dans une chambre de la maison familiale et ne parle à personne. Il a laissé son épouse et sa progéniture chez sa belle-famille. Sa femme vient lui rendre visite de temps en temps.»

La famille de Thierno Cissé espère que la justice sénégalaise reconnaîtra son parent déficient mental. «Il y a une question de diligence à effectuer pour démontrer qu’il ne jouit pas de ses facultés. Il faudra une expertise médicale», suggère le frère du candidat.

Thierno Cissé a été arrêté par la DIC le 3 janvier dans les locaux du Conseil constitutionnel. Les membres de la commission chargée d’éplucher les parrainages ont alerté les policiers après avoir découvert qu’il a présenté une liste fictive de 13 députés qui lui auraient accordé leurs signatures. En plus, pour sa caution de 30 millions de francs CFA, il avait déposé un chèque en bois à la Caisse des dépôts et consignations

Avec Seneweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici