Le Premier ministre et candidat de la majorité présidentielle pour l’élection de février 2024 est annoncé à Ziguinchor le week-end prochain. Et comme c’est le fief d’Ousmane Sonko, opposant le plus radical à Macky Sall et son régime, sûr que la sécurité sera renforcée, si elle ne l’est pas déjà, selon Les Echos.

Le journal informe que les problèmes ont déjà démarré au sein de l’APR Ziguinchor avant même que leur candidat n’arrive sur les lieux. D’après le docteur Ibrahima Mendy, responsable politique APR Ziguinchor, le Premier ministre Amadou Ba, dans le cadre des préparatifs de cette visite, a déjà reçu un nombre de responsables pour discuter de cet évènement. Mais, il y a toujours des problèmes.

Les militants du parti au pouvoir à la base ne sont pas informés de cette visite. C’est dire que des problèmes, ils n’en manqueront pas quand on sait que le problème majeur au niveau de la majorité présidentielle, c’est l’unité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici