ACTUALITESSOCIETE

Arrestation d’un trafiquant avec deux défenses d’éléphant, des bijoux en ivoire et des dents de léopard

Le service des eaux et forêts, en collaboration avec la police, a saisi à Dakar deux défenses d’éléphant,  90 bijoux de luxe en ivoire sculpté, 17 dents de léopard et des organes d’autres animaux sauvages protégés, a appris l’APS de source officielle, mercredi.

‘’L’opération, orchestrée à Dakar samedi passé, a permis de mettre la main sur un trafiquant d’ivoire d’éléphant de nationalité sénégalaise en flagrant délit de détention, mise en circulation et tentative de commercialisation de deux défenses d’éléphant et de 90 bijoux de luxe en ivoire sculpté’’,  indique un communiqué de la Direction des eaux et forêts.

En plus de cette « impressionnante quantité de bijoux de luxe en ivoire », indique le texte, 17 dents de léopard et organes d’autres animaux protégés ont aussi été saisis.

‘’Une perquisition effectuée dans le magasin du présumé trafiquant, au marché Soumbédioune de Dakar,  a permis de découvrir des dizaines d’autres organes issus d’un éléphant et d’un lion, prêts à être écoulés dans le marché’’, ajoute le texte.

Il signale que le présumé trafiquant d’ivoire d’éléphant a été déféré mercredi au parquet du tribunal de Dakar, à l’issue de sa garde à vue.

Cette initiative conjointe des forces de défense et de sécurité, appuyée par le projet Projet Eagle Sénégal, ‘’démontre l’engagement des autorités à lutter contre le trafic de faune sous toutes ses formes’’, relève le texte.

Le communiqué rappelle que l’éléphant d’Afrique ‘’fait partie des espèces intégralement protégées aux termes de l’article D36 du Code sénégalais de la Chasse, inscrit à l’annexe I de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction’’.

Ce pachyderme  est classé en » danger critique d’extinction » sur la liste rouge des espèces menacées de l’Union internationale pour la conservation de la nature, ajoute le texte.

Avec APS

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page