Ils sont plusieurs députés à plaider pour le report de l’élection présidentielle de février 2024. Lors de l’audience convoquée ce mercredi pour l’ouverture d’une commission d’enquête sur la candidature de Karim Wade, les parlementaires ont clairement montré qu’ils ne veulent pas d’élection présidentielle. Pour cause, ils sollicitent la participation de leur candidat Karim Wade écarté « injustement » par le Conseil constitutionnel.

À en croire Mame Diarra Fam, « il n’y aura pas d’élection présidentielle au Sénégal sans la présence de Karim Wade. » Des propos que de nombreux députés ont prononcé. 

  La député Woré Sarr du Parti démocratique sénégalais (PDS), a  aussi réclamé « l’arrêt de tout le processus pour des élections transparentes et inclusives ». Poursuivant, elle a ajouté qu’ « une commission d’enquête parlementaire doit être mise en place pour mettre la lumière sur les conditions nébuleuses dans lesquelles certains candidats ont été éliminés par le Conseil constitutionnel. »

Le député Bara Gaye de Yewwi askan wi (opposition) a estimé qu’à ce stade,  « il n’est plus possible de reporter les élections », se disant malgré tout « favorable » à la mise en place de cette commission d’enquête parlementaire.

Avec Pressafrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici