Même recalé, le président de la coalition Gueum Sa Bopp compte jouer, coûte que coûte, sa partition pour le changement de régime au soir du 25 février prochain, date prévue pour l’élection présidentielle.

«Je suis sûr que cette nouvelle n’est pas une surprise pour les Sénégalais. Certains candidats sont en prison, séparés de leurs familles. Toutefois, je remercie tous les membres de la coalition Gueum Sa Bopp. Sachez que le travail continue. Nous allons sauver le Sénégal », a déclaré Bougane Guèye Dani sur la Sen TV, aujourd’hui.

Il poursuit : «Plus Macky Sall me fera de l’injustice, plus j’aurai la motivation pour aller de l’avant. »

Le leader de Gueum Sa Bopp de laisser entendre : «Ensemble, on va dégager ce système et les hommes qui le dirigent. Nous allons combattre l’injustice dans ce pays. »

Bougane Guèye n’a pas pu passer l’étape du parrainage électoral, ce mardi 9 janvier, devant le Conseil constitutionnel.    

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici