Pas le plus bavard des anciens internationaux, Souleymane Diawara continue toutefois de garder un œil sur le football africain. A quelques jours du début de cette 34ème édition prévue du 13 janvier au 11 février, celui qui a pris part à quatre Can (2004, 2006, 2008 et 2012) croit aux chances des Lions de réaliser un historique doublé en terre ivoirienne. « Je pense que le Sénégal fait partie des favoris, c’est logique, ça reste le tenant du titre. On a une belle équipe avec un effectif conséquent. Mais comme on le dit régulièrement ces dernières années, il y a cette fameuse malédiction : depuis le triplé de l’Égypte, aucune nation n’a réussi à remporter deux fois de suite la Coupe d’Afrique des Nations.
J’espère qu’ils seront les premiers à briser cette série négative ! Je vois bien le Sénégal. Vous pouvez me dire que je ne suis pas objectif car je suis Sénégalais (rires), mais je pense que les hommes d’Aliou Cissé ont pris de l’expérience, ils savent ce qu’il faut faire, ce qu’ils doivent faire pour aller au bout, et surtout ce qu’il ne faut pas faire », a déclaré Souleymane Diawara dans un entretien accordé à Onze Mondial.

Une édition où le Sénégal devra se confronter avec d’autres favoris tout aussi ambitieux de terminer à la plus haute marche du

podium. « Il y a du beau monde ! Je pense que le Maroc est capable de venir jouer les trouble-fêtes. Ils ont fait un beau parcours à la Coupe du monde et ils ont un super groupe capable de faire de grandes choses. J’ai aussi un outsider dont peu de gens parlent : la Guinée. Ils sont dans un groupe relevé avec le Sénégal, le Cameroun et la Gambie, mais ils peuvent être les outsiders », soutient l’ancien défenseur aux gants.

Diawara suivra la Can de près avec toujours les mêmes stars qui sont attendues mais aura une attention particulière sur un jeune Lion du Sénégal. « Il y en a beaucoup. Évidemment, il y a tous les gros noms que l’on connaît, les Salah, Osimhen, Mahrez ou encore Mané, mais je pense aussi à un joueur moins connu, le jeune Abdoulaye Ndiaye, qui va découvrir la sélection en espérant qu’il nous ramène un trophée », conclut-il.

Emedia

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici