ACTUALITES

Cas de fraude du Jaraaf : Pape Sidy Lo viré de la plateforme des licences

Pour que sa plateforme de production des licences ne soit pas à la rue, la Fédération sénégalaise de Football (FSF) a décidé d’en exclure Pape Sidy Lo, le Président de la Ligue régionale de Thiès qu’elle accuse d’être le principal informateur du stade Mbour dans le différend qui l’oppose au Jaraaf.

Après la sanction que la commission de discipline de la Ligue pro a infligée au Jaraaf dans le différend qui l’oppose au Stade de Mbour, la Fédération sénégalaise de Football (FSF) est à son tour montée au créneau pour tirer toutes les conséquences de cette histoire de fraude qui défraie la chronique dans le championnat sénégalais de Ligue 1.

La première mesure prise par Augustin Senghor en pleine réunion de comité exécutif de la FSF est de virer Pape Sidy Lo de la plateforme des licences. Le président de la Ligue de Thiès, par ailleurs président de la commission juridique de la Ligue pro, est accusé d’avoir filé au stade Mbour tous les éléments contre le Jaraaf qui aurait frauduleusement doté une licence amateur au joueur Ababacar Sarr.

En tout cas, lors du dernier conclave de l’instance dirigeante du football sénégalais, Pape Sidy Lo et Augustin Senghor ne se sont pas fait de cadeau en se balançant à la figure des propos aigres doux. La prise de bec serait d’abord partie sur une prise de position du greffier qui a demandé à la FSF les subventions des clubs. Cela a créé un remous avant que la situation ne dégénère. Le patron du football sénégalais était même prêt à faire des déballages contre le Président de CNEPS de Thiès mais il a été freiné dans son élan par ses collaborateurs.

Laye Sow recadre Maitre Lo

Si unanimement les membres du Comex ont approuvé la décision de Senghor de sortir Pape Sidy Lo de la plateforme des licences pour éviter ce qu’ils appellent « les conflits d’intérêt», Abdoulaye Sow quant à lui est venu au secours de Senghor en recadrant Pape Sidy à qui il a demandé de mettre de l’eau dans son bissap et de taire les divergences avec Senghor parce que ces derniers, temps, les deux hommes se regardent en chiens de faïence.

 «J’ai été injustement retiré mais…»

Joint par téléphone, Pape Sidy Lo n’est pas parti d’une feuille morte. « Effectivement, j’ai constaté que j’ai été injustement retiré de la plateforme des licences alors que je m’attendais à des félicitations et encouragements et deux jours après j’étais tout aussi surpris de recevoir des mails venant de la FSF pour me rétablir. Et je n’accepterai plus de gérer cette question-là.» Il soutient : «Ils m’ont retiré sans m’informer et sans aucune faute à me reprocher ni de demande d’explications préalables. J’ai géré la plateforme des licences professionnelles depuis trois ans avec rigueur et fermeté en traitant tous les clubs professionnels à égale dignité. Au lieu de m’envoyer des félicitations et sanctions positives je me lève un jour pour voir que j’étais injustement retiré de la plateforme, je tourne le dos à cette affaire et je ne gérerai plus de licences professionnelles. Quelqu’un peut me considérer comme une serpillière mais il ne m’utilisera jamais pour faire le ménage».

(Dsports.sn)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page