ACTUALITESJUSTICEPOLITIQUE

CHRONIQUE KACCOOR BI: “Abominable cirque!…Admirable cynisme”

Abominable cirque !
C’est tout simplement abominable. Vous avez entendu le sieur Mame Mbaye Niang ? A ses yeux, la situation sanitaire de Oscar Sierra n’est pas alarmante. Ils attendraient certainement qu’il soit à l’article de la mort pour prendre des dispositions urgentes. Par exemple, l’évacuer quelque part en Europe et s’en débarrasser.

Admirable cynisme. Si la lettre de l’Administration pénitentiaire pas le bulletin de santé du chef de l’opposition adressée à la Garde des sceaux s’est retrouvé dans la rue, c’est la faute à deux coupables alors qu’ils savent pertinemment que l’auteur de cette fuite leur tire la langue depuis Paris. Les présumés coupables sont entre les mains des enquêteurs qui ne semblent braquer leurs regards que sur les « Patriote».
Quand la délatrice qui se fait appeler « Anita » mettait sur la place publique les données personnelles de l’opposant, le Proc n’avait rien vu.
Et puis, quoi encore? La belle comédie de l’agent judiciaire de l’Etat. Et là, ça devient carrément ridicule. Le bonhomme a demandé à la Cour de Justice de la CEDEAO de renvoyer l’audience virtuelle de ce 31 octobre et qui devrait se prononcer sur l’affaire Sonko, à novembre prochain.
Selon le pantouflard, ses bureaux, qui se trouvent au centre-ville à quelques pas du Palais présidentiel, connaitraient des problèmes récurrents dans la distribution électrique et des dysfonctionnements en connexion internet. Belle insulte à la politique de l’émergence du Chef mais aussi à la Sonatel et à la Senelec !
C’est Abuja qui va se moquer de Dakar. Tout cela montre le peu de sérieux de ces messieurs pour qui l’élimination de PROS de la présidentielle de février prochain est un impératif vital. Et ce sont les mêmes qui veulent obliger les étudiants de l’UCAD à suivre les cours en ligne qui se plaignent d’un dysfonctionnement du Net dans notre pays. Cherchez l’énième erreur !
kaccoor bi – le temoin

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page