RELIGION

COMMEMORATION: La paroisse sainte Thérèse de l’enfant Jésus d’Oussouye a célébré son centenaire

La paroisse sainte Thérèse de l’enfant Jésus d’Oussouye (sud), fondée en 1924, a célébré, du 3 au 5 mai, son centenaire.  

Cette commémoration a été un moment de recueillement pour les fidèles chrétiens, de rendre grâce à Dieu, de magnifier le rôle des précurseurs locaux qui ont accompagné les missionnaires dans l’implantation du christianisme, dans la zone.

‘’Le sens de la célébration de ce centenaire est de penser l’avenir à partir du présent, tout en nous permettant de nous acquitter d’un devoir de mémoire envers les pionniers et toutes les personnes qui, grâce à leurs actions et leur travail, ont permis à la nouvelle génération d’hériter de ce patrimoine aujourd’hui”, a dit le curé de la paroisse, abbé Samson Delaka Kantoussan.

Il a en outre invité  les jeunes à ‘’faire rayonner le christianisme dans l’esprit de fraternité, de convivialité et de cohésion sociale’’.

L’ancien secrétaire général du ministère de la Culture, des Industries créatives, du Patrimoine historique et des Loisirs Abib Léon Ndiaye, a exprimé sa ‘’joie intense d’être témoin de cette journée qui célèbre les cent ans de la paroisse’’.

‘’Cette paroisse a encadré nos premiers pas dans la foi et la chrétienté. Nous avons bénéficié de ses bienfaits matériels, mais également de ses actions de promotion humaine, une des missions de l’église”, a relevé M. Ndiaye, originaire d’Oussouye.

L’abbé Kantoussan a profité de la célébration du centenaire de sa paroisse pour inviter le nouveau gouvernement à ‘’respecter ses engagements et à œuvrer pour le bien-être de la population sénégalaise’’.

‘’Nous voulons que les Sénégalais soient bien formés, bien soignés et qu’ils aient de quoi vivre dignement.

Les défis de l’église sont les défis de notre société’’, a-t-il déclaré, ajoutant que ‘’le peuple sénégalais a soif d’aller très vite vers un développement et de voir une société dignement organisée’’.

Il a en par ailleurs demandé aux jeunes de ‘’faire rayonner le christianisme dans l’esprit de fraternité, de convivialité et de cohésion sociale’’.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page