L’Administration pénitentiaire du Sénégal a publié un communiqué de presse ce mercredi 19 juin 2024 apportant des précisions sur les événements survenus au Camp pénal de Liberté 6.

L’incident a débuté lorsque les pensionnaires de la chambre 8 ont refusé de se soumettre à l’appel nominatif, une procédure de sécurité obligatoire. “Ils ont par la suite délibérément mis le feu à leurs effets de couchage”, peut-on lire dans la note.
“Aucun blessé n’est à déplorer encore moins une perte en vie humaine.” l’administration précise que “la situation a été vite maîtrisée par le personnel en service”.
Une enquête sera ouverte sur la provenance des téléphones qui ont filmé et publié les images sur les réseaux sociaux.
“Nous condamnons ces actes d’insubordination envers les règles de sécurité”, livre toujours le communiqué.

“L’Administration appelle les détenus et l’opinion publique à respecter les dispositions sécuritaires régissant le fonctionnement des établissements pénitentiaires”, stipule la note.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici