Des recours ont été déposés au greffe du conseil constitutionnel. Mais Boun Abdallah Dionne et Mame Boye Diao ne figurent pas sur la liste des concernés. À préciser qu’aucun recours auprès du Conseil constituionnel n’a été dirigé contre les candidats Mahammed Boun Abdallah Dionne et Mame Boye Diao, selon les informations de Leader221.

Pour rappel, le Conseil Constitutionnel devrait se prononcer sur ces recours avant le 20 janvier prochain.