ACTUALITESSPORTS

Coup d’arrêt pour l’OM de Gasset qui s’incline à Rennes

Rennes a maîtrisé l’OM ce dimanche pour le compte de la 26e journée de Ligue 1 grâce à des buts de Martin Terrier et Benjamin Bourigeaud (2-0). Les Bretons recollent aux Olympiens avec 39 points, à la huitième place.

Le match : 2-0

Trois jours après un sacré coup de chaud à Villarreal (3-1) en huitièmes de finale de Ligue Europa, l’OM retrouvait la Ligue 1 pour le compte de la 26e journée. Mais au bout d’un marathon de sept matches en 24 jours, les Olympiens, qui restaient sur trois victoires en Championnat, n’ont pas tenu la distance. Émoussés, ils ont de nouveau chuté, cette fois-ci sur la pelouse du Roazhon Park. Plus réaliste, Rennes a pu compter le sixième but de Martin Terrier en Ligue 1 (21e) et un penalty de Benjamin Bourigeaud (78e) pour arracher la victoire (2-0).

« On va devoir obligatoirement gérer la fatigue », reconnaissait Jean-Louis Gasset ce samedi en conférence de presse. Les joueurs de Julien Stéphan le savaient et en ont profité d’entrée en mettant le pied sur le ballon. Si Guéla Doué (9e) et Ludovic Blas (20e) ont d’abord chauffé les gants de Pau Lopez, Terrier, sur un bon service d’Amine Gouiri, a lui obligé le portier espagnol à aller chercher le ballon au fond de ses filets (21e).

L’avantage pris, les Rennais ont géré leur but d’avance. Seules deux situations déclenchées par Pierre-Emerick Aubameyang, un tir que Steve Mandanda a détourné en corner (25e) et un coup franc légèrement détourné par le mur qui s’en est allé fracasser le poteau droit (71e), ont réellement inquiété les Bretons.

Mais cinq minutes plus tard, Adrien Truffert se faisait déséquilibrer par Bamo Meité dans la surface. Serein, le capitaine Bourigeaud prenait Lopez à contre-pied sur pénalty et scellait le succès de son équipe (78e). Avec cette victoire, Rennes (8e) revient à hauteur de l’OM (7e) avec 39 points à huit journées de la fin.

Le joueur : le symbole Bourigeaud

Auteur de son septième but de la saison en 24 rencontres, Benjamin Bourigeaud a fêté dignement son 301e match avec les Rouge et Noir. Célébré par le public avec une banderole « Arrivé un été pour le renouveau du SRFC, 300 matches après, Bourig légende du SRFC », le capitaine a été, comme souvent, un élément majeur du succès des siens ce dimanche après-midi.

Martin Terrier a marqué son 50e but toutes compétitions confondues avec Rennes, seuls Benjamin Bourigeaud (63) et Alexander Frei (52) en ont inscrit plus sous le maillot du SRFC au 21e siècle.

L’ÉQUIPE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page