SPORTS

Demi-finales de la Ligue des Champions Caf : Quatre faits marquants qui pourraient faire la différence

Al Ahly, TP Mazembe, Mamelodi Sundowns et Espérance de Tunis sont de nouveau sur le pont, vendredi, pour la manche retour de la demi-finale de la Ligue des Champions CAF. Après ces rencontres fatidiques, les fans de la plus prestigieuse des compétitions africaines dédiée aux clubs connaîtront l’identité des deux formations qui s’affronteront en finale. Occasion pour Cafonline.com d’exposer quelques faits qui pourraient faire la différence lors de cette manche retour de la demi-finale.

Al Ahly, une forteresse à domicile 

Si les batailles se gagnent à l’extérieur, les couronnements se font à domicile. Sur les quatres rencontres disputées à la maison, Al Ahly n’a pas connu de défaite et affiche un bilan de trois victoires pour un match nul lors de cette saison de la Ligue des Champions CAF.Face au Tout Puissant Mazembe, les Cairotes ont toujours remporté leur match à domicile, 1-0 en 2002 en phase de groupe et 2-1 en 2012.

Tout Puissant Mazembe, taillé pour les duels

Magloire Ntambwe et Johnson Atibu Radjabu, la charnière des Corbeaux, s’est principalement illustrée lors de la manche aller de la demi-finale de la Ligue des Champions CAF, face à Al Ahly. Les deux hommes ont su imposer leur physique avantageux sur les offensives égyptiennes, à l’image de Magloire Ntambwe qui a remporté 86% de ses duels aériens dans cette compétition, cette saison. Le défenseur congolais affiche le pourcentage le plus élevé de duels remportés dans l’histoire du tournoi depuis Bulelani Ndengane avec les Orlando Pirates en 2018/19 (87%).

Mamelodi Sundowns, place au jeu

Insaisissable, Mamelodi Sundowns n’aime rester cantonné dans son camp. Elle fait partie avec l’Espérance de Tunis son adversaire en demi-finale de la Ligue des Champions CAF TotalEnergies. Les Prétoriens sont l’équipe qui a le plus tiré et/ou touché de ballons dans la surface adverse à la suite de ses séquences de jeu (22 fois).

Espérance de Tunis, parole à la défense

L’ES Tunis n’a pas encaissé de but lors des 7 derniers matches en Ligue des Champions CAF, sa meilleure série de ce type dans la compétition. Protagoniste de cette performance, le jeune gardien Amanallah Memmiche, âgé de 20 ans, aura à cœur de conserver cette statique, vendredi face au Mamelodi Sundowns. À noter que les Sudafricains n’ont jamais perdu 2 matchs face à une même équipe en phase à élimination directe de la compétition.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page