Le groupe Summa traverse une période difficile au Sénégal. En effet, au lendemain de la décision du juge des référés de permettre la poursuite des procédures sans délai pour Summa, sans accorder de nouveau référé, l’administration fiscale sénégalaise a saisi des biens de l’entreprise turque en vue d’une vente.

Selon le journal “Libération” dans sa parution de ce mercredi, des camions, des engins, des centrales à béton, des pelles hydrauliques et mécaniques, des chargeurs, des bulldozers et des grues ont été saisis pour le recouvrement de 23 852 947 FCFA.

Les biens ont été saisis au siège de Summa Construction, à Diamniadio bien que cette dernière prétende qu’elle est différente de Summa Turizm alors qu’appartenant au même groupe. Il a déposé devant le Tribunal une assignation en distraction d’objets saisis.

Le fisc avait initialement mené un contrôle fiscal sur Summa Construction Sénégal Sarl, une société turque impliquée dans d’importants projets au Sénégal tels que l’AIBD, le CICAD, le stade Me Abdoulaye Wade, Dakar Aréna, et le parc d’exposition.

À la suite de ce contrôle, des irrégularités fiscales ont été découvertes, entraînant un redressement fiscal de plusieurs milliards de FCFA. Summa Construction Sénégal Sarl a soutenu que les infractions concernaient Summa Turizm Sénégal, une autre branche de l’entreprise. Cependant, l’administration fiscale, déterminée à recouvrer les montants dus, a rejeté cet argumentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici