ACTUALITES

Dernière Minute : Alioune Tine espére à la libération de Sonko et de Bassirou Diomaye dans les meilleurs délais

« Pour ceux qui hésitent encore de la volonté du chef de l’État de pacifier le champ politique, cette preuve est sans équivoque. Le contumace est définitivement anéanti. On peut espérer la sortie de Sonko et de Bassirou Diomaye dans les meilleurs délais ». C’est le président du think tank Africajom Center, Alioune Tine qui s’exprime ainsi.  

Concernant la requête auprès de la Cour Suprême des recalés, le militant des droits de l’Homme, recommande sur le réseau social X, qu’il «faut absolument rester serein », parce qu’à son avis, « la Cour Suprême n’est pas compétente ». « Je ne vois une juridiction prendre le risque d’arrêter cet énorme investissement du peuple sénégalais. Ceux qui ont saisi la Cour Supreme en ont tous les droits de le faire, ils font de la politique. Ils ont certainement aussi les arguments. Ont-ils une seule idée de la secousse tellurique qu’ils pourraient créer si jamais on arrêtait le processus présidentiel le plus dur et le plus meurtrier depuis 2000 », argumente-t-il.

L’un dans l’autre, Alioune Tine continue de garder espoir, car, affirme-t-il, « on a Sidiky Kaba, ancien président de l’Ondh et ancien président de la Fidh, c’est son dernier défi, dans une station qui couronne une carrière politique. Ce capital symbolique il ne le bradera pas. Je le connais patriote. Ensuite, il y a Makhtar Cissé, il a lui aussi un capital de confiance et un prestige d’un Grand commis de l’État aux performances exceptionnelles, c’est un bon investissement pour l’avenir qu’il ne gâchera certainement pas ».

Le Président d’Africajom center pense que « personne ne doit arrêter la marche du processus, il faut l’achever avec la manière et avec toute la classe. Pas de violence, pas de jets de pierre ».

Avec Emediasn

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page