ACTUALITESSANTESOCIETE

DESENCOMBREMENT A DAKAR: Les autorités décident de libérer la capitale du désordre

Début  d’une vaste opération de désencombrement à Dakar. Les autorités semblent décidées de libérer la capitale du désordre. Les points stratégiques seront nettoyés pour que Dakar puisse enfin respirer. L’opération lancée ce matin est encadrée par les forces de défense et de sécurité. Elle connaîtra un suivi, d’après le sous-préfet de Dakar-Plateau, rapporte Seneweb. 

Sur les ondes d’iRadio, Djiby Diallo informe que les gros-porteurs sont interdits de circuler dans le périmètre de Dakar-Plateau. « Nous avons  constaté  qu’à longueur  de journée, il y a des gens qui apportent des marchandises,  des camions qui font trois à quatre jours pour décharger des marchandises avant de reprendre le chemin. Ainsi, je tiens à informer les gros-porteurs qu’il y a un arrêté du  gouverneur qui est déjà en vigueur. Dans cet article, les gros-porteurs, surtout ceux qui transportent les marchandises, ne peuvent pas fréquenter le centre-ville de Dakar en pleine journée. Ainsi, ils ont entre 19 h et 5 h pour venir déposer leurs marchandises et quitter la ville de Dakar avant 6h », prévient-il.

Dans la foulée, le sous-préfet renseigne que les déguerpis  n’auront pas de sommation. « Je dis que les sommations, on les sert à des gens qui avaient l’autorisation d’occuper un espace à titre précaire et révocable. Mais l’occupation de la voie publique ne peut pas faire l’objet de  négociations. Quand on occupe illégalement la voie publique, on commet une infraction. Et quand on commet une infraction, on doit répondre de ses actes. C’est ça la règle. Maintenant,  c’est le contraire. On réclame des sommations pour des gens qui ont occupé illégalement la voie publique. Je précise que les concernés n’auront pas de sommation », affirme-t-il.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page