La journaliste de la RTS, Rouguiatou Ba, a raconté sur les réseaux sociaux avoir été mise à l’écart et sevré de salaire à cause d’un refus de présenter un breaking sur une arrestation de Ousmane Sonko où l’info n’avait pas de source. 

« Le 28 juillet 2023, vers 17h30 alors que je préparais le JT de 20h, une des rédactrices en chef avec qui j’étais dans la salle de rédaction me demande de présenter un breaking news pour annoncer l’arrestation du président du PASTEF Ousmane Sonko. C’est au service maquillage qu’elle me retrouve pour me donner la dépêche. Après avoir parcouru la brève, je constate qu’il n’y avait aucune source. Et j’ai pris sur moi la responsabilité de ne pas donner une dépêche sans source », raconte la journaliste dans un premier temps. 

Rouguiatou Ba raconte que son confrère, Mama Moussa Niang, a alors été choisi pour annoncer le breaking de l’arrestation de Sonko sur la RTS. C’est à la suite de cette affaire qu’elle a été mise à l’écart. “C’est ainsi que le chef du département Ousmane Ngary Faye qui était absent m’a retirée de la présentation du JT et a directement demandé au DG que je sois démise de mes fonctions de rédactrice en chef et affectée à la radio sans m’avoir au préalable donné une demande d’explication. J’ai ainsi adressé deux correspondances au DG pour relever le caractère illégal et arbitraire de ces sanctions. Racine Talla a catégoriquement refusé de répondre”, poursuit la journaliste. 

Elle ajoute : « Pour être rétablie dans mes droits, j’ai saisi le tribunal du travail. En représailles Racine Talla a suspendu mon salaire depuis Octobre 2023 sans préavis ni notification. Depuis lors la Rts fait du dilatoire ». 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici