ACTUALITES

El Malick Ndiaye était sur les lieux du drame ce jeudi après le renversement d’un bus qui a causé 14 morts

El Malick Ndiaye était sur les lieux du drame ce jeudi après le renversement d’un bus qui a causé 14 morts. Le nouveau ministre des Infrastructures et des Transports terrestres et aériens a annoncé une rencontre imminente avec les acteurs du transport pour la mise en place d’une batterie de mesures en vue de trouver des solutions durables.

« Nous avons reçu tous les détails sur les véritables causes de cet accident », a déclaré sur les lieux du drame El Hadji Malick Ndiaye, qui a présenté ses condoléances avant d’indiquer dans un premier temps « l’état des bus, des pneus, les surcharges, le comportement des chauffeurs dont 90 % sont dus à cela, l’excès de vitesse, entre autres… »

Selon lui, cela signifie que beaucoup de choses restent à faire, avant d’ajouter : « Avec notre projet, nous allons travailler de manière rapide et accélérer la diversification des centres de contrôle technique modernes dans les 8 pôles régionaux et dans les 14 régions. Ce qui permettra d’avoir des visites techniques plus strictes et même de revoir la périodicité de ces visites. Enfin, nous allons accélérer le processus de la digitalisation intégrale de l’obtention des titres, à savoir les permis, les cartes grises, entre autres, les permis à points, le code de la route, la limitation des vitesses des camions et des autobus. »

Pour concrétiser ces mesures, le ministre a annoncé une rencontre imminente avec tous les acteurs, qui avait été prévue précédemment avec les partenaires sociaux tels que les syndicats et autres, afin de trouver des solutions pérennes et non conjoncturelles.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page