Le candidat réformateur Massoud Pazeshkian a été déclaré vainqueur du second tour de l’élection présidentielle iranienne, avec un score de 53,6 % des votes devant le conservateur Saïd Jalili.

Le nouveau président iranien, chirurgien de profession, succède, à 69 ans, à Ibrahim Raïssi, qui est décédé dans un accident d’hélicoptère survenu en mai dernier.

Il a remporté l’élection présidentielle avec 16 millions de suffrages, soit 53,6 % des votes, contre 44,4 % pour Saïd Jalili.

Massoud Pazeshkian va prêter serment en août prochain, selon IRNA, l’agence de presse officielle iranienne.

Il aura ensuite à présenter ses ministres pour un vote de confiance, dans un délai de quinze jours, affirme la même source.

Ministre de la Santé de 2001 à 2005, M. Pazeshkian représente depuis 2008 la région de Tabriz (nord-ouest) au Parlement iranien.

‘’Le chemin devant nous est difficile. Il ne sera facile qu’avec votre collaboration, votre empathie et votre confiance. Je vous tends la main’’, a-t-il réagi sur son compte X à la suite de la proclamation des résultats.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici