ACTUALITESSOCIETE

ESCROQUERIE: 1 an de prison ferme est la peine infligée à l’ancien militaire de 76 ans

1 an de prison ferme, c’est la peine infligée à Mbaye D. âgé de 76 ans. L’ancien militaire a comparu ce lundi 23 octobre 2023 devant la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar. Il lui est reproché d’avoir grugé plus de 3 millions à Almamy S. D. représenté à la barre par son épouse.

Une fois condamné à 15 jours de prison ferme pour complicité de vol, le vieux Mbaye D. ne compte pas suivre le droit chemin malgré son âge. Il a encore été placé sous mandat de dépôt le 13 octobre dernier pour des faits d’escroquerie portant sur un montant de plus de 3 millions. En effet, il résulte de l’économie des faits que le sieur Mbaye D. est un escroc de renommée. Il s’est fait passer pour un célèbre vendeur de bijoux en or qui évolue dans le showbiz. Et que c’est lui qui fournit certaines célébrités de l’or alors qu’il n’en est rien. Ainsi, il a fait miroiter à la famille Dia de beaux modèles de bijoux en or que son fils établi à Dubaï avait confectionné. Par la suite, il a fait la connaissance d’Almamy S. D. qui lui a demandé de faire un bijou pour sa tendre épouse. Ignorant que ce dernier est un imposteur, le sieur Dia et sa femme ont commencé à marchander. Et ils se sont fixés la somme de 3,5 millions pour un collier en or moyennant un acompte de 2 millions. Le restant desdites sommes devait être versé une fois le service est fait. Quelques jours après, il est revenu pour dire que son fils réclame le reste de l’argent pour la confection des bijoux. Ce qui a réveillé des soupçons de la dame qui a alerté son époux. Sur ces entrefaites, le septuagénaire a été démasqué et arrêté puis conduit au commissariat de Grand Dakar. Attrait à la barre du tribunal des flagrants délits du TGI de Dakar, ce lundi 23 octobre, le sieur Mbaye D. a nié les faits. Pis, il a essayé de jouer au chat et la souris avec le tribunal, mais le maître de la séance a compris son jeu. “J’ai fait 31 ans dans l’armée sénégalaise. J’ai connu Almamy S. D. par le biais de Massamba. Certes, son époux m’a remis la somme de 1,3 million, mais pour un prêt afin que je puisse booster mon business d’oignon”, se défend-il. Le juge lui pose la question de savoir si le plaignant ne lui a pas remis de l’argent pour son commerce de vente de bijoux en or. Il répond par la négation.

Le plaignant représenté par son époux soutient avoir vu un collier en or dans une bijouterie, mais le prix était trop élevé. Par la suite, mon ami Massamba me l’a présenté. ” Il nous a proposé la somme de 3,5 millions pour le collier, car son fils qui est à Dubaï pouvait le confectionner. On lui a remis un montant total de 3,3 millions, mais, jusqu’à présent, on n’a pas vu de bijoux ni d’argent”, a-t-elle déclaré. 

Selon le conseil de la partie, le prévenu se contredit tout au long de la procédure. Convaincu du préjudice subi par sa cliente, il réclame la somme de 7 millions de nos francs. Le parquet, dans ses réquisitions, a noté la constance des faits et requiert une application de la loi.

Au finish, le tribunal après en avoir délibéré conformément à la loi a déclaré le prévenu coupable et le condamne à 1 an ferme assorti d’une amande de 5 millions de francs cfa pour dommages et intérêts.

Avec dakaractu

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page