Amadou D., Djiby D. et Nassir D. risquent deux ans de prison ferme. C’est le réquisitoire du parquet qui les a tous les trois déclarés coupables d’escroquerie. 

Les plaignants sont deux jeunes, un maçon et un contrôleur qui voulaient avoir beaucoup plus de chantiers.

Le charlatan Mamadou leur a fait savoir qu’il pouvait leur trouver un parfum spécial venu d’Arabie Saoudite. Le parfum est vendu par Djiby, un commerçant qui a sa boutique au marché central de Mbour où il vend des parfums depuis 1983. Mamadou est le charlatan qui devait faire des prières pour les prévenus et qui avait exigé le fameux parfum de chance. Quant à Nassir, c’est son oncle qui l’a mis en rapport avec le commerçant. Ce dernier, pour chaque parfum vendu recevait 100.000f.

Mamadou a reconnu les faits et a demandé la clémence du tribunal.

Quant aux parties civiles elles ont découvert finalement que ce catadalia, le nom du parfum, n’était pas en mesure de leur assurer un meilleur avenir…

Avec Dakaractu

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici