La Chambre des représentants au Congrès américain a approuvé samedi une nouvelle aide américaine de 26 milliards de dollars pour Israël, malgré les inquiétudes de la communauté internationale sur le sort des civils à Gaza, qui subit depuis plus de six mois une guerre génocidaire menée par Israël.

Ces fonds serviront notamment à renforcer le bouclier antimissile israélien, baptisé “Dôme de fer”. Le texte doit désormais être approuvé au Sénat, où un premier vote pourrait avoir lieu dès mardi.

366 représentants ont voté en faveur du projet de loi sur l’aide à Israël, l’Ukraine et à Taiwan, et 58 membres contre.

Biden salue “l’aide cruciale” à Israël et l’Ukraine, au “rendez-vous de l’Histoire”

Le président américain, Joe Biden, a salué l’adoption d’une “aide cruciale” à l’Ukraine et Israël, au “rendez-vous de l’Histoire”.

Cette enveloppe de 95 milliards de dollars au total envoie “un message clair sur la puissance du leadership américain à travers le monde”, a affirmé Biden. Il a exhorté le Sénat à approuver ces enveloppes au plus vite.

Netanyahu : “Merci à nos amis, merci à l’Amérique !”

Le vote d’une nouvelle aide militaire américaine de plusieurs milliards de dollars pour Israël “défend la civilisation occidentale”, a estimé samedi le premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu.

“Le Congrès américain vient d’adopter à une écrasante majorité un projet de loi d’aide très apprécié qui témoigne d’un soutien bipartisan fort à Israël et défend la civilisation occidentale. Merci à nos amis, merci à l’Amérique!”, a écrit le premier ministre israélien sur X.

Présidence palestinienne : l’aide américaine, une “agression contre le peuple palestinien”

La présidence palestinienne a réagi à l’approbation de la nouvelle aide militaire américaine à Israël, la qualifiant “d’agression contre le peuple palestinien”.

Cet argent risque de “se traduire par des milliers de victimes palestiniennes dans la bande de Gaza” et en Cisjordanie occupée, a déclaré Nabil Abu Rudeina, porte-parole du président palestinien Mahmoud Abbas, dénonçant une “escalade dangereuse”.

L’aide militaire américaine arrive à un moment où le bilan des morts dans la guerre israélienne sur Gaza a dépassé les 34.000 personnes et où le sort de la population civile inquiète la communauté internationale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici