La Société d’exploitation du marché d’intérêt national et de la gare des gros porteurs (SEMIG) a tenu une réunion d’information sur l’obligation faite désormais aux camionneurs de décharger à Diamniadio (ouest) les fruits et légumes destinés à la région de Dakar ce jeudi.

‘’Les sites de stationnement et de déchargement des véhicules […] de plus de 3,5 tonnes de poids total autorisé en charge, affectés aux transports publics et privés de fruits et légumes en provenance de l’intérieur du pays ou de l’étranger, pour approvisionner les marchés de la région de Dakar, sont fixés au marché d’intérêt national et à la gare des gros porteurs de Diamniadio’’, indique un arrêté du gouverneur de Dakar, Al Hassan Sall.

‘’Toute infraction aux dispositions du présent arrêté sera sanctionnée, conformément aux dispositions législatives et réglementaires en vigueur’’, a ajouté M. Sall dans un arrêté du 29 décembre dernier.

Lors de sa rencontre avec les transporteurs, commerçants et horticulteurs concernés, la directrice générale la SEMIG, Fatoumata Niang Ba, a salué une décision administrative d’‘’une grande importance’’.

‘’Nous avons jugé très utile de rencontrer les acteurs concernés pour partager avec cet arrêté du gouverneur’’, a dit Mme Ba aux journalistes après la réunion.

L’État a investi 55 milliards de francs CFA pour construire et équiper le marché d’intérêt national et la gare des gros porteurs de Dimaniadio, qui s’étendent sur 33 hectares, a-t-elle dit.

Les deux infrastructures destinées notamment au commerce et à la conservation des fruits et légumes peuvent contenir 15.000 tonnes, selon la directrice générale de la SEMIG.

Elle assure que l’arrêté du gouverneur va réduire les embouteillages et les risques d’accident que peut entraîner la circulation des gros porteurs chargés d’approvisionner en fruits et légumes les marchés dakarois.

‘’Ce marché d’intérêt national et la gare des gros porteurs sont un carrefour pour les acteurs de la filière fruits et légumes’’, a souligné Mme Ba.

Le directeur général de l’horticulture, Macoumba Diouf, s’est réjoui de la décision du gouverneur et a exhorté les commerçants, horticulteurs et transporteurs à la respecter.

En décembre dernier, des représentants d’associations de commerçants, d’horticulteurs et de transporteurs se sont réunis pour discuter de ‘’stratégies’’ à dérouler en vue de la rentabilité du marché d’intérêt national et de la gare des gros porteurs.

Le but de cette rencontre présidée par le gouverneur de Dakar était de faire en sorte que ces deux infrastructures commerciales soient davantage utilisées par les usagers.

APS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici