Le 4 avril vers 13 heures, un hélicoptère des Forces armées togolaises (FAT) engagé dans l’opération de contre-insurrection Koundjoaré contre des groupes armés, s’est écrasé dans le nord du pays, selon Africa Intelligence du 16 avril. L’appareil, décollé du camp Nioukpourma près de Dapaong, transportait des armes et des munitions pour ravitailler des unités dans la région de Kpendjal. Après quinze minutes de vol, l’équipage a été contraint d’atterrir en urgence à l’intérieur du camp.

Une vidéo amateur montre une épaisse fumée noire au-dessus de la base militaire, suivie d’une série d’explosions, laissant l’hélicoptère complètement détruit. Des témoins rapportent que plusieurs militaires blessés ont été transportés au Centre hospitalier régional (CHR) de Dapaong le 4 avril après-midi par une ambulance en provenance du camp.

L’appareil accidenté serait l’un des trois hélicoptères Mil Mi-35 de fabrication russe livrés aux FAT il y a deux ans. Le ministère togolais de la Défense n’a pas commenté l’incident, selon les informations.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici