ACTUALITESÉCONOMIE

FINANCEMENT-TIC: Baïdy Agne propose la mise en place d’un fonds d’investissement et de capital risque

Le président du Conseil national du patronat sénégalais (CNP), Baïdy Agne, a proposé, lundi, la création d’un fonds d’investissement et de capital risque pour le financement des startups génératrices d’emplois.

 ‘’Le Conseil national du patronat et le secteur privé tout entier compte œuvrer avec l’ensemble des parties prenantes privées comme publiques pour la création par exemple de fonds d’investissement et de capital risque nécessaires pour le financement des startups génératrices d’emplois productifs’’, a-t-il déclaré.

M. Agne participait à l’ouverture du lancement de la ‘’Semaine mondiale de l’entreprenariat’’ organisé par Jokkolabs, un réseau d’espaces d’innovation, sur le thème  »Entrepreneuriat des jeunes : Innovation et croissance économique ».

Selon M. Agne,  »il nous faut agir sur plusieurs leviers pour régler cette question d’emplois qui est multidimensionnelle à travers la formation, la productivité du travail, la commande publique, la politique de développement locale et entrepreneuriale et surtout de nos jours l’innovation technologique’’.

Il estime que  »le Sénégal ne peut se contenter d’observer l’évolution du numérique sans chercher les opportunités offertes en termes de création de richesses et d’emplois ou tout simplement en termes de croissance économique’’.

‘’Nous devons pousser notre pays à s’industrialiser un peu plus, a-t-il dit, le potentiel est là’’, a t-il insisté.

Selon lui, ‘’l’innovation technologique modifie le mode de fonctionnement des entreprises, des administrations, des collectivités, créent de nouveaux emplois, de métiers dans tous les secteurs d’activités publiques et privées’’.

‘’Il remet aussi, selon lui, en cause tout un emploi ou métier peu innovant et improductif, bouleverse l’organisation du travail avec l’émergence du travail indépendant et à distance’’.

Pour Baïdy Agne, ‘’il devient ainsi urgent avec cette transformation, d’identifier les opportunités et les menaces liées à l’insertion des jeunes dans le secteur productif’’.

Il recommande aussi de ‘’faire la synthèse des dispositifs d’accompagnement en milieu professionnel, d’offrir aux jeunes entrepreneurs cette opportunité indispensable de réseautage, de mentorat pour le développement de leur activité créative d’emploi et de richesse’’.

Avec APS

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page