Un Sénégalais du nom de Samba Mor Mbaye a perdu la vie dans des situations troublantes en France. La victime âgée de 23 ans, est morte au cours d’une intervention policière qui a eu lieu dans son appartement situé au quartier du Blanc-Riez, à Wattignies. 

A l’origine de cette intervention musclée des policiers mercredi, des plaintes pour nuisance sonore. Face à l’agitation de Samba, un des agent a sorti son arme et ouvre le feu. 

Selon des informations de l’AFP repris par plusieurs médias sénégalais, l’appartement en question était partagé par trois jeunes hommes originaires d’Afrique centrale, incluant deux étudiants et Samba D.D., un jeune actif sénégalais arrivé en France il y a tout juste un an. Récemment licencié, Samba a eu une réaction extrême à cette situation, selon un proche du propriétaire de l’appartement.

Les policiers, assistés par une unité de la Brigade anti-criminalité, ont pénétré dans l’appartement et ont été confrontés à “un homme en crise, un couteau de cuisine à la main”, d’après l’AFP. Malgré l’utilisation d’un taser, l’individu serait resté agressif, “forçant les agents à faire feu et le tuant sur place”. “Il continuait d’avancer vers les policiers à l’intérieur de l’appartement”, a précisé une source proche de l’enquête, notant que deux agents ont déchargé cinq coups de feu, dont trois ont atteint l’homme.

Une source policière a mentionné que l’homme souffrait apparemment de troubles psychiatriques significatifs.

Le lendemain matin, un reporter de l’AFPTV a observé des portes fracturées et des traces de sang dans le couloir et une des chambres. Toutefois, selon le proche du propriétaire, le corps de Samba Dior Diagne a été découvert dans la chambre d’un des colocataires.

L’enquête a été confiée à la police judiciaire et à l’IGPN. Pour l’instant, le parquet de Lille n’a pas souhaité faire de déclaration.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici