Le maire de Thiès, Babacar Diop, a été installé comme président du conseil d’administration de l’hôpital régional Ahmadou Sakhir Ndiéguène de la cité du rail, au cours d’une cérémonie présidée mardi par l’adjointe du gouverneur, Téning Faye Bâ, a-t-on appris de la cellule de communication de l’institution municipale.

“C’est avec un immense honneur que je reçois le titre de président du Conseil d’administration de l’hôpital régional Ahmadou Sakhir Ndiéguène de Thiès”, a dit Babacar Diop, dans un discours dont l’APS a obtenu une copie.

Il a dit avoir mesuré en tant que maire, l’ampleur des défis qui se dressent devant les membres du conseil d’administration de cet “établissement de santé emblématique”. De même l’édile a-t-il souligné la “richesse des opportunités qui s’offrent [aux membres du conseil d’administration] pour œuvrer ensemble au service de la santé et du bien-être” de la population de Thiès.

L’hôpital régional Ahmadou Sakhir Ndiéguène doit faire avec des “ressources limitées”, alors que les besoins sont “croissants” et que le plateau technique doit être relevé davantage, entre autres “défis” que doit relever l’établissement pour répondre aux attentes des usagers.

“Nous devons promouvoir l’excellence médicale, assurer l’accès aux soins pour tous et moderniser nos infrastructures, pour répondre aux normes les plus élevées en matière de santé publique”, a dit le nouveau PCA.

“Nous devons placer l’humain au cœur de notre action”, a insisté le maire de Thiès. Il a saisi cette opportunité pour rendre hommage à l’équipe sortante, qui a “œuvré avec dévouement et passion pour faire de cet établissement un pilier de la santé dans notre pays”.

Le maire a rappelé que l’hôpital régional Ahmadou Sakhir Ndiéguène fait partie, avec l’hôpital Saint Jean de Dieu et le district sanitaire de Dixième, des structures sanitaires de référence avec lesquelles le conseil de ville de Thiès est en partenariat, pour permettre aux patients vulnérables de se soigner gratuitement, grâce à un budget de 100 millions de FCFA dégagé à cette fin.

APS