ACTUALITESCONTRIBUTIONJUSTICEPOLITIQUE

Ismaila Madior Fall réprimande Ndiaga Sylla

«Non mon cher Ndiaga Sylla !

Vous ne pouvez pas attaquer le décret de nomination des membres de la CENA parce qu’il s’agit d’un acte administratif. Vous n’avez pas qualité et intérêt à agir. Seul l’intéressé, auquel l’acte, en l’occurrence individuel, ferait grief, a intérêt à agir et pourrait le contester par la voie de l’excès de pouvoir. On n’est pas en matière d’élection locale dont un électeur peut contester la régularité. Votre initiative groupale ne saurait juridiquement prospérer car les appelés à se joindre à votre initiative, tout comme vous, n’ont pas intérêt à agir car aucun de vos droits n’a été ni individuellement ni collectivement prejudicié. L’autoproclamation «d’expert en droit électoral» ne donne pas le droit de dire ce qu’on veut.»

Ismaïla Madior Fall, Agrégé de droit public et de science politique, Professeur titulaire des Universités de classe exceptionnelle

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page