ACTUALITESINTERNATIONAL

Israël bombarde une église orthodoxe grecque abritant des personnes déplacées à Gaza

Alors que le bombardement de l’hôpital baptiste n’a pas encore fini de faire bruit, l’armée israélienne a bombardé la plus ancienne église de Gaza. Selon le ministère de l’intérieur de l’enclave, un « grand nombre » de personnes déplacées réfugiées dans l’enceinte d’une église, est mort ou blessé. 

La frappe a fait « un grand nombre de martyrs et de blessés » dans l’enceinte de l’église grecque orthodoxe Saint Porphyre dans la ville de Gaza, a indiqué jeudi soir le ministère, cité par la chaîne Al Jazeera.  Selon l’AFP citant des témoins, la frappe israélienne semblait viser une cible proche de l’église orthodoxe grecque qui abritait un grand nombre de civils chrétiens et musulmans fuyant les nombreux bombardements incessants d’Israël. 

L’armée israélienne a indiqué à l’AFP que ses avions de combat avaient touché un centre de commandement et de contrôle impliqué dans des lancements de roquettes et de mortiers vers Israël. « À la suite de l’attaque de Tsahal [armée israélienne], un mur d’une église dans la région a été endommagé », a-t-elle indiqué, ajoutant « nous sommes au courant d’informations faisant état de victimes. L’incident est en cours d’examen ».

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page