Le ministère israélien des Affaires étrangères a annoncé samedi la convocation dimanche des ambassadeurs des pays membres du Conseil de sécurité ayant voté en faveur de l’adhésion pleine et entière de la Palestine aux Nations unies.

“Les ambassadeurs de France, du Japon, de la Corée du Sud, de Malte, de la République slovaque et de l’Equateur seront convoqués demain” et “une vive protestation leur sera exprimée”, a indiqué le ministère sur son compte X.

Une protestation sera également présentée aux ambassades des pays ayant voté pour la proposition algérienne, qui a été rejetée, visant à améliorer le statut des Palestiniens qui ont depuis 2012 le statut “d’Etat non membre observateur”.

Selon le ministère, le message qui sera adressé aux ambassadeurs est qu’un “geste politique aux Palestiniens et un appel à reconnaître un Etat palestinien est une prime au terrorisme”.

“Israël n’acceptera pas l’établissement d’un Etat terroriste qui mette en danger ses citoyens”, a-t-il ajouté.

Les Palestiniens demandaient au Conseil de sécurité d’accepter qu’un “Etat palestinien” déjà reconnu par la majorité des capitales prenne sa place “légitime” au sein des Nations unies.

Mais jeudi, les Etats-Unis, qui ont tout fait pour retarder le vote, n’ont pas hésité à recourir à leur droit de veto, qu’ils utilisent régulièrement pour protéger leur allié israélien.

AFP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici