Uncategorized

Israël-Iran: la Turquie exhorte les parties à éviter toute mesure susceptible d’aggraver le conflit

Le ministère turc des Affaires étrangères a mis en garde contre l’escalade de la tension dans la région en “conflit permanent”.

Réagissant aux informations faisant état d’attaques israéliennes sur le territoire iranien, Ankara a appelé les parties à éviter de prendre des mesures qui pourraient conduire à un conflit plus large.

“Il y a un risque que la tension, qui a commencé avec l’attaque par Israël de l’ambassade iranienne à Damas en violation du droit international, se transforme en un conflit permanent à la suite des derniers développements”, met en garde le ministère des Affaires étrangères dans une déclaration écrite.

Affirmant que la Turquie suit de près les derniers développements dans la région, le communiqué appelle “toutes les parties à s’abstenir de prendre des mesures qui pourraient conduire à un conflit plus large”.

Le ministère interpelle, par ailleurs, la communauté internationale l’exhortant à “arrêter le massacre à Gaza et assurer une paix durable dans notre région en établissant un État palestinien”.

La télévision d’État iranienne a annoncé que des explosions avaient été entendues dans le nord-est de la province d’Ispahan, où se trouve la base de l’armée de l’air iranienne.

Les médias américains, citant des responsables américains, ont rapporté qu’Israël avait lancé une attaque contre l’Iran.

L’agence de presse syrienne SANA, citant une source militaire, a également affirmé qu’Israël avait mené une attaque à la roquette sur plusieurs points situés à la frontière sud du pays, où se trouvaient les systèmes de défense aérienne de l’armée du régime de Bachar el-Assad.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page