SPORTS

Italie: la Juventus sur les nerfs, l’AC Milan serein

La Juventus Turin, tenue en échec à domicile par le Genoa (1-1), a fait preuve d’une grande nervosité, laissant l’AC Milan, vainqueur à Vérone (3-1), prendre le large pour la 2e place, dimanche lors de la 29e journée du Championnat d’Italie.

Contre le Genoa, la Juve a touché deux fois les poteaux, par Samuel Iling-Junior (67e) et Moise Kean (90e), mais a surtout fait une nouvelle démonstration de son inefficacité.

Depuis le 27 janvier, les Bianconeri n’ont remporté qu’un match et ont concédé trois défaites pour un bilan calamiteux de sept points en huit matches.

Cette mauvaise passe commence à peser sur le moral des joueurs: mécontent d’être remplacé, Federico Chiesa a eu un geste d’humeur en sortant du terrain, tandis que Dusan Vlahovic a été exclu dans le temps additionnel après un second avertissement pour contestation.

Après la rencontre, Massimiliano Allegri s’en est pris lui à un consultant de la chaîne Sky Sport: « Faites-moi des questions intelligentes », lui a-t-il lancé, agacé, avant de conclure leur échange d’un « Vous n’êtes pas là pour comprendre, juste pour poser des questions ».

« Je ne suis pas inquiet, j’ai vu une équipe qui a de la personnalité et qui s’est battue pendant 90 minutes. Même s’il n’y a pas eu de victoire, on a fait selon moi un pas dans la bonne direction », a estimé ensuite sur la plateforme DAZN l’entraîneur de la Juve, très contesté par les tifosi.

Hernandez buteur

Au rythme où son équipe avance depuis un mois et demi, et ce malgré le retour dimanche d’Adrien Rabiot entré à l’heure de jeu après avoir manqué deux matches sur blessure à un orteil, l’objectif Ligue des champions pourrait être vite en danger.

La Juve, 3e avec 59 points, ne compte plus que cinq points d’avance sur Bologne (4e) et onze sur la Roma (5e) qui a disputé un match en moins.

L’AC Milan, qui s’est emparé de la 2e place le week-end dernier, a fait le break avec une prestation sérieuse à défaut d’être enthousiasmante sur le terrain du Genoa.

Theo Hernandez a ouvert la marque juste avant la pause en profitant de deux contres favorables, avant d’être averti pour provocation du public.

Dans la soirée de dimanche (20h45), l’Inter Milan, en tête avec 13 points d’avance sur le Milan grâce à ses dix victoires consécutives, tentera de digérer son échec aux tirs au but en 8e de finale de la Ligue des champions, face à Naples, champion en titre distancé à la 7e place et lui aussi éliminé cette semaine de la C1

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page