SOCIETE

Kaolack : le SAMES continue à réclamer la satisfaction de ses revendications

Le Syndicat autonome des médecins, pharmaciens et chirurgiens-dentistes du Sénégal (SAMES), a, parla voix de son secrétaire général, Mamadou Demba Ndour, fait de nouveau part de son ”ferme engagement” à la satisfaction de ses demandes, notamment celles relative à la protection des médecins dans l’exercice de leurs fonctions et à la revalorisation de leurs salaires .

‘’Le SAMES rappelle son engagement ferme à la résolution de certaines des exigences dont la correction par le rehaussement du traitement salarial des médecins, pharmaciens et chirurgiens-dentistes qui ont les plus faibles indemnités de toute la hiérarchie A spéciale’’, a-t-il notamment souligné lors d’une réunion de comité national du syndicat organisé vendredi et samedi à Kaolack.

La revalorisation de la retraite avec 80% du dernier salaire, le recrutement de personnels qualifiés afin de pallier les déserts médicaux et assurer une accessibilité équitable des populations aux soins de santé de qualité figurent parmi les revendication du SAMES, a rappelé son leader.

‘’Sur la gestion de nos revendications légitimes, le SAMES  fustige  le dilatoire noté dans le processus de dialogue avec l’Etat du Sénégal depuis le dépôt d’un préavis de grève à la date du 20 décembre 2023 et exige une reprise dans les meilleurs délais des négociations devant aboutir à un protocole d’accord’’, a insisté le docteur Ndour.
Le CEN du SAMES alerte aussi sur la nécessité de prendre des  ‘’mesures urgentes et anticipatives’’ sur les priorités de l’heure et les crises qui couvent dans certaines sections particulières notamment celles des collectivités territoriales et de la SEN-PNA (Pharmacie nationale d’approvisionnement).

Le SAMES a en même temps invité le nouveau ministre de la Santé et de l’Action sociale à poursuivre la démarche d’écoute et d’anticipation qu’il a initiée depuis sa prise de fonction.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page