ACTUALITESMÉDIA

Le Fonds d’appui et de développement de la presse est passé 1 400 000 000 à 1 900 000 000 FCFA, selon le ministre

Le Fonds d’Appui et de Développement de la Presse (FADP) est passé de 1 400 000 000 FCFA à 1 900 000 000 FCFA, a fait savoir lundi à l’Assemblée nationale, le ministre de la Communication, des télécoms et de l’économie numérique, Moussa Bocar Thiam.

« Un soutien financier a été apporté à 190 entreprises de presse, à 166 radios communautaires ainsi qu’aux organisations des médias. Auparavant, ce qu’on appelait Aide à la Presse et le ministre avait un pouvoir discrétionnaire dans la distribution des fonds. Aujourd’hui, avec le décret de 2021 la structuration de ce fonds a été réglementée. C’est un comité dont la composition est fixée par ce décret, qui procède à la répartition de ce fonds, en obéissant à des critères précis. Actuellement, le Ministre n’a aucun pouvoir sur ce fonds », a précisé le ministre.

Concernant la télévision nationale (RTS) qui fait souvent l’objet de critique, il a soutenu que cette dernière a une mission de service public d’éducation, d’information, de promotion des politiques publiques et des activités du Gouvernement. A la différence des télévisions privées, elle a une grille des programmes particulière, qui tient compte de la spécificité de sa mission.

Avec Pressafrik

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page