Le nouveau visage de l’Assemblée nationale s’est affiné heure après heure, depuis dimanche soir. Pour l’extrême droite, c’est une claque. La coalition présidentielle survit.

C’était la surprise, au terme de trois semaines de campagne électorale éclair. Alors que le Rassemblement national se voyait largement victorieux, c’est finalement le Nouveau Front populaire (NFP) qui s’est hissé en tête du second tour des élections législatives, dimanche 7 juillet 2024.

Pour l’extrême droite (3ᵉ position)  comme pour la majorité présidentielle (2ᵉ position), c’est la claque. Au point que Gabriel Attal a annoncé, dans la foulée des premiers résultats, qu’il remettrait sa démission ce lundi matin.

Nouvelle composition de l’hémicycle, résultats définitifs, réactions, arrivée des nouveaux députés à l’Assemblée… Au lendemain du second tour des législatives…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici