Par Boubacar Camara

Cher KARIM WADE

Dans un récent tweet, vous m’avez mis dans le lot de ceux qui « officient sans relâche et dans la plus grande discrétion » pour la libération du Président SONKO Même si je ne comprends pas la motivation de cette sortie, j’ose espérer, vous connaissant relativement bien, que vous l’avez fait de bonne foi, sans aucune volonté de diffuser des informations infondées.

Je souhaite affirmer sans ambages que je n’ai engagé aucune discussion ni négociation avec le Président Macky Sall ou son gouvernement en vue de la libération du Président Ousmane Sonko et des autres détenus politiques. J’ai, depuis ma lettre ouverte au Président de la République de février 2021 et de façon constante, sans aucune contrepartie, dénoncé toutes les manipulations des institutions pour écarter le Président Ousmane Sonko de l’élection présidentielle de 2024.

De la même façon, j’ai dénoncé la violation du droit constitutionnel de manifester et demandé la libération inconditionnelle des prisonniers politiques.

Les incarcérations injustes du Président Ousmane Sonko, comme la vôtre, celle de Khalifa Sall et d’autres leaders politiques et de la société civile, au-delà de la douleur personnelle que j’en ressens en tant que frère, ont suscité l’indignation et la solidarité de nombreux Sénégalais, et j’ai toujours été en première ligne pour exiger vos libérations immédiates et inconditionnelles. Mon combat pour la justice et la démocratie demeure inébranlable, et je continuerai à lutter pour un Sénégal où les droits de chaque citoyen sont respectés sans compromis ni compromission et en toutes circonstances.

Pour votre information, je n’ai engagé aucune démarche discrète pour obtenir cette libération. Je l’aurais assumé avec fierté si c’était conforme à la réalité. Au-delà de mon engagement public, j’ai prié et demandé à des personnes érudites d’en faire de même, en particulier lors de ma récente tournée politique en Casamance. Je ne suis ni de près ni de loin associé à une quelconque négociation.

Dans tous les cas, le Sénégal est un petit pays où tout se sait.
Jataay bu neexee, dafa am ku xam lumu waxul.

A bon entendeur salut

Boubacar Camara,
Candidat à l’élection présidentielle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici