Le candidat à l’élection présidentielle 2024, recalé au 2e tour par le Conseil constitutionnel s’est exprimé après la libération de l’opposant le plus radical de l’histoire politique sénégalaise.
Face à la situation actuelle du pays, l’avocat El Hadji Diouf n’a pas encore hésité de gifler les deux leaders politiques sénégalais. Pour lui, Sonko a négocié sa libération. Et de poursuivre, “qu’il voit mal qu’on tympanise tout le pays depuis hier nuit”.

Pour rappel, Ousmane Sonko et Diomaye Faye ont été libérés, le jeudi 15 mars 2024, après plusieurs mois passés derrière les barreaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici