Au Mali, un effondrement dans la mine artisanale d’or de Kobadani a fait au moins une cinquantaine de morts vendredi 19 janvier. Ce site d’orpaillage est situé dans le cercle de Kangaba, à environ 90 kilomètres de Bamako. Si les autorités maliennes évoquent, dans un communiqué, la mort de plusieurs orpailleurs, sans plus de précisions, au moins 50 mineurs ont péri lors de ce drame, ont rapporté des sources locales au service mandenkan de RFI.

Une galerie s’est effondrée sur un site d’orpaillage situé à Kobadani, dans un accident qui s’est produit alors que de nombreux mineurs se trouvaient encore dans la mine. Des opérations sont en cours pour rechercher les victimes, selon le ministère malien des Mines, qui ne donne pas de précisions sur le bilan.

Un habitant de la zone, joint par le service mandenkan de RFI, affirme que ce n’est pas la première fois qu’un éboulement se produit sur ce site. Cependant, cette fois, beaucoup de corps ont été sortis de terre.

« La terre a commencé à trembler »

Selon des sources locales, au moins 50 mineurs sont morts pendant le drame. Un responsable des orpailleurs de Kangaba affirme toutefois que « 73 corps [ont été] trouvés » : « Ça a commencé par un bruit. La terre a commencé à trembler. On était plus de 200 chercheurs d’or sur le terrain. Les recherches sont terminées maintenant. Nous sommes à 73 corps trouvés », a raconté à l’AFP Oumar Sidibé. Le nombre de victimes a été confirmé par un élu de la commune

Selon lui, l’activité minière est actuellement interdite dans la zone. Des plaques ont été posées pour prévenir du danger, et des surveillants empêchent les personnes de descendre dans les mines. Mais certains arrivent à contourner l’interdiction.

Une mission d’évaluation s’est rendue sur place. Dans son communiqué, le ministère des Mines invite les communautés vivant près des sites miniers et les orpailleurs à respecter les consignes de sécurité et à travailler seulement et strictement dans les périmètres dédiés à l’orpaillage.

Source : RFI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici