INTERNATIONAL

MEDIAS : RSF appelle à la fin de la censure des médias en Guinée

Le Bureau Afrique subsaharienne de Reporters sans frontières (RSF) a appelé, jeudi, les autorités de la République de Guinée à mettre fin de ”toute urgence” à la censure des médias et à ‘’rompre avec une politique de répression tout azimut’’.

‘’Nous manifestons notre soutien à nos confrères et aux médias dont les licences ont été retirées au mépris total de la loi. Les autorités guinéennes doivent être tenues responsables de leurs actes et pour leurs promesses non tenues sur le respect de la liberté de la presse’’, a déclaré Sadibou Marong, le directeur du Bureau.

RSF a organisé un rassemblement à quelques rues de l’ambassade de Guinée à Dakar après l’interdiction d’un regroupement pour soutenir la presse guinéenne, selon Sadibou Marong.

‘’Par cette action de mobilisation depuis Dakar, où la situation des médias guinéens inquiète tous les acteurs, nous voulions rappeler au ministre guinéen de l’Information et de la Communication, (…), que RSF ne lâchera rien’’, a t-il dit.

Pour lui, ‘’Il est inadmissible que six médias soient censurés, que près de 1 000 professionnels se retrouvent sans travail du jour au lendemain et que le public soit privé de son droit à une information plurielle’’.

Le directeur général d’EspaceFM de Guinée, Mohamed Mara, des représentants d’organisations de défense de la liberté de la presse, notamment ‘’Article 19’’, la Coordination des associations de presse, la Convention des jeunes reporters du Sénégal et une quinzaine de journalistes ont pris part à ce rassemblement qui a permis de dénoncer, ”les actions de censure entreprises par le gouvernement guinéen contre les médias Djoma TV, Djoma FM, Espace FM, Espace TV, Sweet FM et FIM FM”.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page