SOCIETE

MEURTRE A MALIKA: Un apprenti-chauffeur tué avec un tournevis

Malika est sous le choc, suite à une bagarre mortelle. Un apprenti-chauffeur a été tué par un vendeur de pièces détachées. Le présumé meurtrier a été arrêté par la police.

Une bagarre a viré au drame, au quartier Pape Matar Dièye de Malika. Dans la nuit du mardi dernier, vers 23 h, les éléments du commissariat d’arrondissement de Malika ont été informés du crime. Les policiers se sont alors transportés sur les lieux indiqués où ils ont retrouvé le corps sans vie de C. Mbaye, âgé de 14 ans,  apprenti-chauffeur de son état. Une plaie ouverte au niveau de la carotide gauche et une autre profonde dans le dos ont été constatées, plus un tesson de bouteille retrouvé sous le corps.

L’enquête de voisinage a permis aux hommes de la commissaire Adja Coumba Ndiaye d’interpeller le présumé meurtrier à son domicile familial.

Les aveux du meurtrier

Conduit dans les locaux du commissariat de Malika où il a été interrogé, A. Sy, âgé  de  24 ans, a reconnu avoir commis le meurtre. Le vendeur de pièces détachées a expliqué le mobile du crime. “J’ai aperçu C. Mbaye qui était en train de tabasser un enfant. Je suis intervenu. Il s’est ensuivi une dispute qui a failli virer au vinaigre”, déclare-t-il.

Poursuivant sa version des faits, le présumé meurtrier a confié qu’il a été poursuivi jusqu’à son domicile par l’apprenti-chauffeur. “Après mon arrivée chez moi, un individu a toqué à la porte. C. Mbaye m’a alors attaqué avec un tournevis, lorsque j’ai ouvert la porte. Il m’a asséné plusieurs coups. Mais j’ai réussi à récupérer l’arme avant de le poignarder avec”, avoue A. Sy.

Le présumé meurtrier a été présenté ce vendredi matin au procureur de la République près le tribunal de grande instance de Pikine-Guédiawaye, d’après nos sources proches du parquet.

Avec seneweb.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page