ACTUALITES

Noyade à la plage de Gadaye : les corps des collégiens noyés retrouvés ce week-end

Le soulagement et la consternation se mêlent au sein des familles des deux collégiens Fatou Seynabou Sy et Pape Ch. Samb, inséparables jusqu’à la mort. Noyés le mercredi 17 avril dernier à la plage de Gadaye (Guédiawaye, banlieue dakaroise) leurs dépouilles ont été rejetées par la mer durant le week-end dernier. Les familles Sy et Samb, domiciliées respectivement à Yeumbeul Sud 1 et Ben Baraque du département de Keur Massar ont pu retrouvé les corps de leurs enfants, recherchés depuis le mercredi, après leur double noyade à la plage de Gadaye, livre le Site d’information Pressafrik.

La première dépouille à être retrouvée est celle du jeune homme Pape Ch. Samb (22 ans), samedi à 07h du matin, à une centaine de mètres de l’endroit où il s’est noyé à la plage de Gadaye. Ce sont des pêcheurs et des sportifs matinaux qui sont tombés sur la dépouille à la berge et ont immédiatement alerté les éléments du poste de police de Wakhinane, Nimzatt. Ces derniers ont appelé à leur tour les sapeurs-pompiers et les parents de la victime. Le père de famille, Moussa Faye Samb, n’a eu aucune peine à reconnaître le visage de son défunt fils.

« Il était intact et le corps portait les mêmes habits, la montre et les chaussures, quand il quittait la maison pour aller à l’école le jour du drame », témoigne-t-il. Le corps sans vie du défunt élève en classe de 4e a ensuite été acheminé à l’Hôpital Idrissa Pouye (ex Cto) de Grand-Yoff pour autopsie. Il sera ensuite remis à Moussa Faye Samb et ses proches qui l’ont amené à Touba Darou Salam où ils l’ont inhumé en fin d’après-midi du samedi.

De leur côté, les parents de Fatou Seynabou Sy ont dû attendre 24 heures de plus, le dimanche, pour retrouver le corps de leur fille. C’est vers 07h du matin que des pêcheurs ont retrouvé un corps rejeté par les vagues. En se répondant à la convocation de la police de Wakhinane Nimzatt, Baye Sy n’a également eu aucun mal à reconnaître le corps sans vie de sa fille. Après l’enlèvement de la dépouille et son acheminement à la morgue de l’hôpital Idrissa Pouye pour une autopsie. Après les formalités administratives la collégienne a été enterré le dimanche à 17h, au cimetière de Yeumbeul.

Pour rappel, c’est le mercredi 17 avril, vers 14h, que les deux élèves en classe de 4e, dans un collège privé de Gadaye, Faty Sy et Pape Ch. Samb, se sont noyés dans les eaux de la “plage interdite”. Le second s’est noyé en voulant voler au secours de sa copine emporté par un courant marin. Malgré des recherches effrénées de la part des parents et proches, les corps des noyés n’ont pu être retrouvés jusqu’au week-end.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page