Les ambulants et tabliers de Keur Massar ont constitué un collectif pour faire face aux nombreuses opérations de déguerpissements entreprises par les nouvelles autorités. En effet, ces derniers disent subir une injustice.

‘’Depuis quelque temps, nous subissons des déguerpissements sans tolérance. Même dans les marchés. Maintenant si on déguerpit les marchés, ils doivent au moins nous trouver d’autres sites de recasement pour les déguerpis. Nous sommes des citoyens, des pères et mères de familles, des soutiens de familles. L’Etat doit nous accompagner mais ce qu’on voit avec les nouvelles autorités c’est tout à fait le contraire. Leur démarche encourage les jeunes d’aller périr sous les eaux, ou d’aller commettre des agressions’’, a fait savoir Pape Diop, président des marchands ambulants et tabliers de Keur Massar sur la Rfm.

Pour mieux porter la lutte, ces derniers prévoient d’organiser un vaste rassemblement dans les jours à venir.

‘’ Nous sommes jeunes et avons élu Ousmane Sonko et le président Diomaye Faye pour redonner espoir à la jeunesse en réglant la question de l’employabilité des jeunes. Et c’est ce que Ousmane Sonko lui-même nous avait promis. Durant la campagne, il avait dit qu’il avait des solutions pour nous les jeunes. La question que nous lui posons, c’est où sont ces solutions ? Nous demandons au Premier ministre Ousmane Sonko de nous recevoir le plus rapidement possible afin de régler le problème des marchands tabliers. Déjà nous avons des plans d’action que nous allons dérouler d’ici peu. Nous allons faire une démonstration de force dans les prochains jours pour montrer notre mécontentement’’, fait part le président.

Avec Seneweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici