JUSTICE

OUSMANE SONKO: Le leader de PASTEF dispose d’une carte à jouer

«Le leader de PASTEF dispose d’une carte à jouer après le rejet de la Cour suprême de sa requête suite au refus de la Direction générale des élections (Dge) de fournir les fiches de parrainage à son mandataire.
Étant donné que le tribunal d’instance de Ziguinchor saisi par Me Ciré Clédor LY et Cie d’un recours le 4 octobre dernier pour l’annulation de la mesure de radiation de leur client des listes électorales. Cette juridiction dispose de dix jours pour se prononcer». La défense de Sonko reste optimiste. “Nous avons la conviction que cette procédure va prospérer parce que les moyens que nous avons développés dans la forme sont trés costauds tout comme ceux évoqués au fond”, a dit Me Djibo Diagne, repris par nos confrères de Source A.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page