A la UneACTUALITES

Péage de Toglou : 21 enseignants du préscolaire bloqués par la police (FRAPP)

Le mouvement FRAPP dit être informé qu’une voiture transportant 21 enseignants du préscolaire, appelés animateurs polyvalents des cases tout petits de la région Kolda, a été bloquée par la police au niveau du péage de Toglou.

« Dans le groupe il y a 09 animatrices. Ils sont plus de 240 animateurs polyvalents rien que dans cette région qui au minimum ont fait 5 ans de bénévolat au lieu de deux ans », a dit le Frapp dans un communiqué.

Selon le texte signé du secrétariat exécutif national du FRAPP, ces enseignants ont décidé aujourd’hui de venir à Dakar pour  rencontrer la directrice de l’agence nationale de la petite enfance.

« Est-ce un délit, un crime ? », s’interroge le mouvement. Pour rappel, leur voiture a été bloquée d’abord à Keur Martin où la police a pris des photos des pièces d’identités des hommes et de la voiture. 

Le FRAPP dénonce le « mépris et le dilatoire érigés par l’agence nationale de la petite enfance et le gouvernement du Sénégal, en mode de gestion des revendications légales et légitimes des enseignants du préscolaire ». 

Le mouvement suit de très près le cas de ses 21 animateurs polyvalents des cases des petits et « exige que leur véhicule soit immédiatement libéré ». 

Les animateurs polyvalents conduits à une destination inconnue par des éléments du GMI, selon Frapp
Dans un nouveau communiqué, le Frapp affirme que « Le président Macky Sall, l’agence nationale de la petite enfance et le gouvernement du Sénégal viennent d’envoyer une voiture remplie de GMI qui sont en train d’acheminer les animateurs polyvalents venus de Kolda vers une destination inconnue ».

Non sans mettre en garde: « Tout ce qui leur arrivera, sera de la responsabilité de l’État du Sénégal et de l’agence nationale de la petite »

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page