Sur la base du prix du baril fixé à 80 dollars américains, les cinq mois d’exploitation du pétrole de Sangomar, entamée en juin dernier, vont rapporter 45 milliards de francs CFA. Des recettes que l’État du Sénégal devraient encaisser dès 2024, après un semestre de production, rapporte Le Soleil.

Selon des projections faites par le cabinet spécialisé A&A Strategy, poursuit le quotidien d’information, les recettes pourraient atteindre 132 milliards, en 2025, avec la production de 100 000 barils/jour.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici