Sans oublier, tant s’en faut, les notoriétés
intellectuelles qui ont marqué l’excellence de nos universités.
Notre conviction que nous devons et que nous pouvons porter le lourd poids de cette
nouvelle responsabilité sur nos épaules, réside dans le fait que nous la ressentons avec
bonheur et enthousiasme. Si nous avons la confiance d’y réussir c’est parce que nous
sommes, dans le labeur quotidien qui mobilise nos énergies et savons pouvoir compter
sur le génie de notre peuple, sur sa participation efficace dans sa réalisation. Car c’est du peuple que la politique tire sa raison d’être, sa force et sa puissance.
C’est pourquoi, le peuple sénégalais est l’horizon absolu de notre conviction, la raison
d’être de cette nouvelle responsabilité, que nous portons lourdement mais fièrement,
et le socle indestructible de nos espérances.
Nous savons que le peuple est la principale richesse de la Nation. Il en est la chair et
le sang. Il en est le souffle vital et l’énergie créatrice. Nous rendons grâce à ce peuple
sénégalais souverain, source unique de toute légitimité.

C’est sur le fond de cet idéal républicain et démocratique, porté par une nouvelle
responsabilité, que nous défendons la République, ses principes et ses valeurs. Sa
vocation à assurer l’égalité des citoyens emporte notre totale adhésion de la même
manièreque nous tenons fermement à sa dimension de régulation qui offre à chaque
citoyen les opportunités de sortir du cercle vicieux du besoin.
Nous défendons la démocratie, ses principes et ses valeurs. Dans le respect des
institutions. La démocratie est le régime des saines compétitions, mettant en scène
des idées et des projets dont le seul arbitre est le peuple souverain.
Nous défendons la paix, la stabilité et la sécurité des citoyens et du pays. Ce sont les
bases même du développement et du bien-être des populations qui ne relèvent pas
de la seule prérogative de l’État mais engage chacun de nous.
Nous défendons la panafricanité, comprise comme legs de nos devanciers et projet
affirmatif d’une Afrique qui se construit pas à pas et s’impose comme puissance au
cœur des décisions qui façonnent le monde.
Notre nouvelle responsabilité, à laquelle j’appelle toutes les bonnes volontés, est de
conjuguer le futur au présent en multipliant les espaces de concertation, de
discussions, de débats d’idées, de projets et d’action, où se tissent une nouvelle
trajectoire, une nouvelle dynamique, une nouvelle manière de faire la politique.
C’est à ce combat pour asseoir et conduire cette nouvelle responsabilité que nous
invitons tous nos compatriotes d’ici et de la diaspora, tous nos amis et tous les cadres
de notre pays.
Je m’y engage, sans aucune concession possible, vous y engage également, en
sachant pouvoir compter sur vous tous pour mener le combat.
Ensemble, nous construirons dans les toutes prochaines semaines, un nouveau cadre
résolument porteur d’une nouvelle orientation et d’une nouvelle dynamique politiques.
Vive la République!
Vive le Sénégal!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici