Le scrutin du 24 mars prochain s’approche à grand pas. Après la convocation à nouveau du corps électoral par le président de la République, Macky Sall, l’administration chargée de l’organisation et la suivie de l’élection compte prendre toutes les dispositions pour une organisation transparente et efficace de l’élection.

Le préfet du département de Mbacké (situé dans la région de Diourbel), Khadim Hann a déclaré, que «tout le matériel électoral, destiné à l’organisation du scrutin présidentiel du 24 mars, est quasiment réceptionné à l’exception de quelques imprimés».

«Nous avons quasiment réceptionné au complet tout le matériel électoral sauf quelques imprimés d’affiches portant sur les techniques de vote, le décret convoquant le corps électoral et l’affiche rappelant le vote des handicapés», a précisé M. Hann, au micro de l’Agence de la presse sénégalaise (APS).

L’autorité préfectorale de Mbacké affirme que «l’arrondissement de Ndame est presque à 70% de conditionnement de ce matériel électoral». Avant d’assurer : «Les sous-préfets du département ont également commencé à conditionner le matériel électoral qui sera acheminé vers les lieux de vote, samedi ou au plus tard mardi prochain, soit à quelques jours du scrutin».

Le préfet s’est engagé à relever les défis de l’organisation d’un bon scrutin présidentiel dont le dépouillement au soir du jour du scrutin va cette année coïncider, à une heure de rupture du jeûne du mois de Ramadan. «A ce niveau, nous allons insister avec la formation des membres des bureaux de vote sur l’importance qu’il va falloir accorder au dépouillement, un moment crucial du processus électoral», a-t-il soutenu, selon l’APS, n’écartant pas de prévoir quelques kits alimentaires, pour la rupture du jeûne, des membres musulmans de bureaux de vote, le jour du scrutin».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici