AFRIQUE

Présumé Assassin : Un colonel de l’armée tchadienne radié des effectifs

Il lui est reproché d’avoir exécuté sommairement un présumé assassin.

Un colonel de l’armée tchadienne, filmé en train d’exécuter sommairement un présumé meurtrier, a été radié des effectifs.

Les faits se sont déroulés à Tissi, dans la province du Ouaddai (Est). Sur la vidéo, on voit le colonel qui tire à bout portant sur un homme enchainé.

S’exprimant en Gorane et en Zaghawa, le colonel a présenté l’homme exécuté comme le présumé meurtrier de son oncle. « Ça fait trois mois que je le recherche. Aujourd’hui je l’ai capturé. Si pour venger mon oncle, je dois aller en enfer, je m’en fiche », s’est-il exclamé avant d’instruire ceux qui l’entouraient de « bien filmer la scène ».

La vidéo qui s’est retrouvée sur la toile a suscité de vives réactions des internautes qui ont interpellé les autorités. Dans un message radio daté du 21 mai, le commandant de la force mixte Tchad-Soudan a ordonné au commandant des opérations spéciales de Tissi de procéder à  « l’arrestation immédiate du mis en cause, de l’auditionner et le transférer sur sa position afin de répondre de son acte de cruauté devant la Justice. »

Suivant cet ordre, le mis en cause a été interpellé et transféré à N’Djamena. Dans la même journée, un décret l’a radié des effectifs de l’armée nationale tchadienne.

L’affaire est confiée au Parquet du tribunal de grande instance de N’Djamena, selon Apanews.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page