ACTUALITESJUSTICE

PRÉSUMÉ HOMOSEXUEL BRÛLÉ A KAOLACK: Le procureur ordonne l’ouverture d’une enquête

Le procureur de la République près le Tribunal de grande instance de Kaolack signale avoir demandé l’ouverture d’une enquête, afin d’’’identifier’’ les personnes ayant exhumé et brûlé le corps d’une personne inhumée samedi dans le cimetière de Léona Niassène et d’’’engager’’ à leur encontre ‘’les poursuites pénales prévues par la loi en la matière’’.

Le défunt est présenté par la presse comme un présumé homosexuel. Les auteurs de l’autodafé auraient manifesté ainsi leur désaccord sur son enterrement dans ce cimetière de Kaolack.

Dans un communiqué, le procureur de la République, Abasse Yaya Wane, indique que c’est ‘’dans la soirée du 28 octobre 2023’’, qu’il a été ‘’informé par le Commissaire Central de Kaolack que des individus non identifiés se sont présentés au cimetière de Léona Niassène à la recherche de la tombe du défunt C. F (…)’’. Ce dernier ‘’y avait été inhumé la veille’’, explique-t-il.

Selon le procureur de la République, ‘’ayant réussi à identifier sa tombe, ces individus ont tout simplement exhumé son corps, l’ont traîné au dehors avant de le brûler’’.

Il affirme que ‘’ces actes d’une extrême gravité, relevant de la barbarie, interpellent les autorités et ne peuvent rester impunis’’.

‘’C’est pourquoi nous avons immédiatement demandé l’ouverture d’une enquête afin d’en identifier les auteurs et engager, contre eux, les poursuites pénales prévues par la loi en la matière’’, informe-t-il

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page