Après tant d’années, l’heure est venue pour Aliou Sall de dire au revoir à son parti politique l’APR (Alliance pour la république). L’ancien maire de Guédiawaye vient de confirmer cette information sur la Rfm.

En effet, le frère de Macky Sall  a décidé de faire une pause politique et de s’éloigner de l’Apr, mais annonce tout de même avoir entamé des discussions avec l’ancien Premier ministre Amadou Ba et Aminata Mbengue Ndiaye du Parti socialiste.

“Je ne suis plus militant de l’APR. Je suis en train d’observer, même si je discute beaucoup avec des acteurs politiques. J’ai eu à mener des discussions très approfondies avec, par exemple, le Parti socialiste, je l’ai fait aussi avec notre ancien candidat  à la Présidentielle  Amadou Ba. Mais à ce jour, mon option est encore de continuer à observer parce que je crois que compte tenu de ce qu’on a traversé en 2021 et en 2023, il est nécessaire de marquer une pause, surtout de réfléchir sur la façon de  faire la politique ‘’, a déclaré Aliou Sall sur la Rfm.

Par la même occasion, l’actuel administrateur de l’Université africaine des sciences et technologies s’est prononcé sur la commercialisation des premiers barils de pétrole et parle avec beaucoup de dérision du fameux épisode  »sounou 400 000 » qui a alimenté les débats pendant longtemps.
‘’Il est vrai que j’ai fait le buzz à cause de cette histoire. Le pétrole est finalement là. Il faudrait peut-être qu’on me rembourse ces 400 000, mais c’est une histoire qui me fait sourire. J’ai juré sur le Coran que je n’avais rien à me reprocher. Je ne peux pas faire plus que cela. D’ailleurs, c’est avec le recul que j’ai écouté les déclarations sur cette affaire et ça m’a surpris. Mais bon, j’ai tourné la page et j’ai pardonné ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici